L'art moderne autour du lac Léman

Gustave Courbet et le lac Léman

Une toile appartenant au Musée d’Art et d’Histoire de Granville vient d’être authentifiée comme étant de la main de Gustave Courbet, après plus d’un siècle passé dans les réserves du musée. Offerte au musée à la fin du XIXème siècle, la toile intitulée “Vue du Lac Léman” faisait partie d’une donation de trois tableaux dont l’un a été récemment présenté au sein d’une exposition temporaire, ce qui a permis de retrouver, analyser et authentifier ce Courbet inédit.

Source : LIEN

Gustave Courbet, né le 10 juin 1819 à Ornans, près de Besançon (Doubs), et mort le 31 décembre 1877 à La Tour-de-Peilz en Suisse, est un peintre et sculpteur français, chef de file du courant réaliste. Il est principalement connu pour le réalisme de ses œuvres opposées aux critères de l’académisme et transgressant la hiérarchie des genres, comme Un enterrement à Ornans (1850), qui provoqua le scandale chez ses contemporains. Anticlérical, ami de Proudhon et proche des anarchistes, il fut l’un des élus de la Commune de Paris de 1871. Accusé d’avoir fait renverser la colonne Vendôme, il est condamné à la faire relever à ses propres frais. Réfugié en Suisse, il meurt avant d’avoir commencé à rembourser.

Avec cette oeuvre datée de 1876, soit un an avant la mort de Courbet et deux ans après “Impression, soleil levant” de Claude Monet qui a marqué la naissance de l’impressionnisme, “on comprend que Courbet était très proche des impressionnistes à la fin de sa vie et pourquoi il les a influencés”, estime Bruno Mottin.

Courbet livre “ici une composition argentée, bleue et blanche, d’une sensibilité extraordinaire” à la nature et à la lumière, comme les impressionnistes, précise le conservateur parisien. “Ce tableau est d’autant plus émouvant qu’il est à la frontière entre quelque chose qui est en train de se terminer”, la vie de Courbet, et “l’amorce de quelque chose d’autre”, l’impressionnisme, souligne Brigitte Richard, conservatrice des musées de Granville.

Source : LIEN

L'art moderne côté Suisse

Ferdinand Hodler : période symbolisme

Ferdinand Hodler est un peintre suisse né le 14 mars 1853 à Berne et mort le 19 mai 1918 à Genève. Hodler est considéré comme le peintre suisse qui a le plus marqué la fin du XIXᵉ et le début du XXᵉ siècle.

Source : Wikipedia